La virtualisation serveur consiste à fractionner un serveur physique en plusieurs serveurs virtuels. Concrètement, une seule infrastructure physique va permettre de faire fonctionner plusieurs serveurs virtuels de manière totalement indépendante. La virtualisation serveur est une véritable révolution dans le monde informatique et à l’origine de nombreuses évolutions dans la manière de gérer un système d'information (S.I.). Voici quelques usages de la virtualisation des serveurs pour votre entreprise.

 

Pour externaliser son hébergement

Au sens le plus large du terme, l’hébergement externalisé consiste à faire héberger ses serveurs dans un data-center professionnel, géré et managé par une entreprise de services numériques (ESN).

virtualisation-serveurs-entreprise-externaliser

Avec la virtualisation des serveurs, cet hébergement n’est plus dépendant d’une infrastructure ou d'une machine physique. Celle-ci peut de fait également être plus facilement déplacée d’un data-center à un autre.

En détail, la virtualisation serveur permet de créer plusieurs environnements à partir d'un seul serveur physique (forcément plus puissant). Ce dernier partagera ses ressources pour chacune des ses machines virtuelles, qui seront gérées par un logiciel qu’on appelle Hyperviseur. Son rôle est distribuer intelligemment les ressources de la machine physique vers chaque environnement virtuel.

Pour approfondir votre réflexion, vous pouvez aussi lire : Pourquoi privilégier un hébergement local pour son système d'information ?

 

Pour optimiser l’usage des ressources physiques

La première révolution introduite par la virtualisation serveur a été de diminuer de manière drastique les besoins en serveurs physiques. Jusque-là, les serveurs pouvaient être sous-exploités puisque chaque machine n’hébergeait souvent qu’une seule application. La virtualisation serveur a permis de créer sur un même serveur physique plusieurs environnements distincts, sécurisés et indépendants, avec une allocation de ressources optimisée.

En virtualisant votre infrastructure, et en la confiant à des prestataires de services numériques qualifiés, vous supprimez ainsi les coûts d’investissement matériel et les transférez en charges de fonctionnement, ce qui permet d'alléger votre bilan comptable.

 

Pour la simplicité et la réactivité

L’hébergement externalisé sur des serveurs virtuels permet donc à l’entreprise de bénéficier des avantages d’un environnement évolutif sans pour autant avoir à gérer les tâches de maintien en conditions opérationnelles d’une telle infrastructure.

Mais ce n’est pas tout. La virtualisation a également grandement contribué à simplifier l’administration des serveurs. Grâce à l’Hyperviseur, il est possible de les organiser, les administrer, modifier leurs ressources, augmenter la RAM, réduire ou répartir le stockage bien plus aisément.

virtualisation-serveurs-entreprise-simplicite

Pour l’entreprise qui bénéficie d’un tel service, c’est donc l’assurance d’avoir un système d’information souple et réactif pour pouvoir, par exemple : mettre en place un nouveau serveur, créer un serveur test ou encore pallier à un incident technique dans des délais très courts (lire : Infogérance serveur : avantages et inconvénients).

 

Pour la sécurité

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la sécurité est un autre atout de la virtualisation serveur. En externalisant leur hébergement et en confiant cette tâche complexe et technique à des prestataires spécialisés, les services d’information sécurisent leurs ressources et les données de l’entreprise.

Tout d’abord parce que les ESN, conscientes des enjeux en matière de sécurité, investissent souvent davantage sur ce segment que les entreprises dont ce n’est pas le coeur de métier. De plus, elles disposent souvent d’experts en cybersécurité toujours au fait des dernières menaces et des réponses à apporter en cas d’attaques.

Sur un plan plus technique, la virtualisation serveur simplifie également la gestion de la sécurité. En centralisant les données et l’hébergement des applications, cette technologie permet de réduire le nombre de ressources à surveiller ainsi que les cibles potentielles.

Pour aller plus loin : Pourquoi et comment externaliser en toute sécurité son système d'information ?

 

Pour passer au cloud

Souvent confondues, virtualisation serveur et cloud sont deux concepts bien distincts. En réalité, le cloud est un service délivré grâce à la technologie de virtualisation serveur. Puisque le cloud consiste, entre autres, à proposer des services de stockage de données ou des applications, celui-ci s’appuie forcément sur des serveur virtuels pour offrir la souplesse et l'évolutivité nécessaire. Les deux ne sont donc ni semblables ni antinomiques mais connexes.

virtualisation-serveurs-entreprise-passer-au-cloud

En externalisant son hébergement et grâce à la technologie de virtualisation serveur, l’entreprise va pouvoir bénéficier des nombreux services et avantages du cloud computing pour son système d’information. Elle pourra ainsi opter, grâce à l’expertise du DSI, pour une solution adaptable à ses besoins et ses contraintes.

Pour aller plus loin : Passer au cloud : et si on se facilitait le quotidien ?

 


Nous vous proposons également un guide gratuitement téléchargeable et à destination des DSI pour saisir l’ensemble des enjeux liés à l'externalisation du système d’information : Cloud public, cloud privé, quelle solution d'hébergement pour votre entreprise : 

livre-blanc-hebergement-cloud-entreprise-LB1-DSI

Commentaires