L'importance croissante de l'informatique dans le quotidien des entreprises de toute taille se traduit par la démocratisation du datacenter, également dénommé centre de données : alors qu'originellement ce type d'infrastructure était réservé aux plus grandes sociétés multinationales, il est désormais largement utilisé par des PME ou ETI, y compris par celles situées en Martinique.

La problématique liée à la l'implantation d'un datacenter pour une entreprise en Martinique est cependant loin d'être la même que celle correspondant à un centre de données dédié à une firme globale installée dans de nombreux pays : elle ne doit donc pas du tout être traitée de la même façon…

Quels sont les différents types de datacenter ?

Définition d'un centre de données

Un datacenter, soit en version française un centre de données, est un centre informatique dans lequel sont concentrées les données les plus importantes et les plus volumineuses liées aux traitements informatiques d'une société ou d'une administration. La différence entre un centre de données et un simple archivage réside dans le délai d'accessibilité des données : celles-ci doivent être disponibles en ligne, ou du moins avec un délai très faible, pour un datacenter ; en revanche pour une solution d'archivage il est admissible qu'elles ne soient fournies qu'avec un préavis de plusieurs heures.

 

Le méga-centre de données

Les plus gros datacenters sont parfois désignés par le terme anglophone d'hyperscale datacenter, ce que l'on pourrait traduire par centre de données à très grande échelle (scale signifiant échelle et hyper étant un préfixe hyperbolique, comme super). Ce type de datacenter correspond aux énormes centres que l'on voit souvent photographiés dans les reportages sur le sujet : il s'agit d'infrastructures regroupant des centaines d'ordinateurs et de baies de disques dans de véritables fermes informatiques occupant parfois des surfaces supérieures à l'hectare. Ces centres de données surdimensionnés sont souvent hébergés dans des zones froides du Globe, telles que l'Islande, pour diminuer leurs besoins en climatisation, et ils consomment des quantités colossales d'électricité pour leur fonctionnement.

data-center-martinique-mega-center

Le centre de données à échelle humaine

Les progrès techniques ont permis de créer des centres de données de plus petite taille et situés à proximité des entreprises utilisatrices. Ce type de datacenter est souvent baptisé edge datacenter, ce que l'on pourrait traduire par centre de données du bord ou centre de données de la marge : le mot anglais "edge" qui signifie littéralement coin est à prendre ici comme désignant l'extrémité du nuage (ou cloud, c'est-à-dire web) la plus proche de l'utilisateur final. Ces centres de données de proximité sont évidemment des structures de plus petite taille, se rapprochant d'un centre informatique classique. Ils sont cependant tout autant sécurisés que leurs cousins de grande taille, avec en particulier le même souci de fiabilité et de haute disponibilité.

 

Quels sont les avantages d'un datacenter local en Martinique ?

Un meilleur délai de réponse qu'avec un datacenter lointain

Le recours à un centre de données situé en Martinique diminue la distance physique que doivent parcourir les données.

Celles-ci ne parcourront pas des milliers de kilomètres dans un câble sous-marin et elles ne feront pas non plus deux fois la distance de la terre à un satellite géostationnaire (c'est-à-dire 72 000 km). Même si les informations sont transmises à une vitesse proche de la lumière, les délais liés à cette transmission lointaine peuvent être impactants : un aller-retour via satellite coûte au minimum un quart de seconde, un aller-retour par câble ne peut physiquement pas prendre moins d'un vingtième de seconde. Ces délais physiques sont un minimum pour l'échange, mais ils peuvent être allongés par la présence d'équipements intermédiaires ou par un "embouteillage" dans les infrastructures de communication.

data-cente-martinique-transfert-donnees

De plus les protocoles obligent souvent à multiplier les allers-retours… c'est-à-dire à multiplier les délais de transmission. Ceci peut engendrer ce qu'on appelle la latence, c'est-à-dire un retard par rapport à ce que l'on attendrait en termes de délais de réponse. Cela peut être simplement désagréable, en énervant l'utilisateur final, mais cela peut parfois même conduire à des plantages informatiques !

 

Une plus grande fiabilité qu'avec un centre de données lointain

L'accès à un datacenter local ne nécessite que la disponibilité des infrastructures locales en Martinique, qui de toute façon sont également sollicitées pour l'accès à un centre de données lointain.

L'accès à un centre de données lointain nécessite en revanche la disponibilité non seulement des réseaux martiniquais mais aussi celle des réseaux sur le lieu d'implantation du datacenter et celle des réseaux intermédiaires. La multiplication des réseaux utilisés se traduit par une augmentation de la vulnérabilité : il suffit en effet que l'un des réseaux intermédiaires ait un souci pour avoir un problème.

 

Ainsi par exemple un chalutage malencontreux peut provoquer une rupture de câble sous-marin (cela s'est déjà produit !) avec pour conséquence des accès impossibles ou très difficiles à des infrastructures informatiques lointaines ! De même un datacenter à grande échelle sera plus volontiers ciblé par des pirates informatiques, qui peuvent vouloir s'attaquer à d'autres entreprises utilisatrices, et donc plus susceptible d'être perturbé par une telle attaque.

En choisissant au contraire un datacenter en Martinique, une entreprise martiniquaise s'affranchit de la plupart de ces problèmes.

 

Une meilleure protection juridique des données stockées

Si une entreprise martiniquaise choisit un centre de données en Martinique géré par une société française, tous les intervenants sont soumis à la loi française et au Règlement Général sur la Protection des Données : cette législation est la plus exigeante, mais aussi la plus protectrice au monde. L'entreprise qui choisit ainsi un stockage local en Martinique se protège contre toute indiscrétion potentielle au sujet des données personnelles de ses clients, puisqu'elle évite ainsi de solliciter des intervenants extra-européens soumis souvent à des réglementations beaucoup plus permissives : la loi américaine permet par exemple à certains services américains d'accéder aux données personnelles des Européens sans même en référer à l'entreprise qui stocke les données !

data-center-martinique-protection-juridique

À qui s'adresser pour gérer son datacenter en Martinique ?

Si vous êtes convaincu de l'intérêt d'une implantation locale en Martinique de votre datacenter, il faut vous adresser à un prestataire capable d'en assurer la gestion dans le respect de votre cahier des charges (haute disponibilité, sécurisation des données et des liaisons, etc.).

Vous devez donc choisir un prestataire qui puisse vous garantir :

  • une implantation solide sur place en Martinique, afin de vous garantir que vous aurez un interlocuteur disponible pour résoudre tout problème qui pourrait survenir,
  • une expérience démontrée dans le domaine du datacenter, afin de vous assurer qu'il est bien capable de gérer en toute fiabilité votre centre de données,
  • un respect total de la législation européenne sur la protection des données, ce qui exclut a priori les entreprises extra-européennes (américaines, chinoises, etc.) soumises à des lois nationales contradictoires avec le RGPD.

data-center-martinique-rgpd

Rares sont les prestataires en Martinique capables de répondre à ces trois exigences incontournables pour gérer un datacenter en Martinique, comme vous le constaterez aisément. La société Exodata, prestataire français implanté en Martinique, peut vous le proposer, avec en plus si nécessaire un support client 100 % francophone en mode follow-the-sun qui vous permettra d'avoir un interlocuteur francophone disponible pour résoudre vos éventuels problèmes à toute heure du jour et de la nuit !

 


Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l'externalisation des données de votre entreprise, nous vous invitons à consulter notre page dédiée ou à télécharger gratuitement notre guide pour saisir l’ensemble des enjeux liés à l'externalisation du système d’information : Cloud public, cloud privé, quelle solution d'hébergement pour votre entreprise ?

livre-blanc-hebergement-cloud-entreprise-LB1-DSI

Commentaires