Retour

8 raisons pour passer à la virtualisation de vos serveurs !

Temps de lecture estimé : 12 minutes

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les entreprises et les organisations investissent dans la virtualisation des serveurs. Certaines des raisons sont motivées financièrement, tandis que d'autres répondent à des préoccupations techniques. Il s'agit en tout cas d'un bon préalable pour préparer sa migration vers le cloud. Voici quelques atouts que nous avons identifiés :

01. Plus de serveurs avec moins de serveurs.
02. Le gain... de place !
03. Une meilleure agilité
04. Un gain de performance
05. Des machines éphémères
06. Une sécurité renforcée
07. Finie la dépendance au serveur physique obsolescent
08. Des coûts de licences optimisés

01. Plus de serveurs avec moins de serveurs.

Comprenons-nous : la virtualisation permet de créer plusieurs serveurs virtuels (appelés également VM, pour Virtual Machine) sur un seul serveur physique. De nombreux serveurs sont souvent surdimensionnés pour ne faire tourner généralement qu'une application.

Il sera, grâce à la virtualisation, plus facile d'ajuster et de dimensionner le serveur au juste besoin de l'application. Le nombre de serveurs physique pour faire tourner votre S.I. va donc considérablement être réduit, et le tout sera rendu plus facile à entretenir.

pourquoi-virtualiser-serveur-virtual-machine

02. Le gain... de place !

Ce n'est peut-être pas le plus important, mais quand même ! La virtualisation des serveurs permet d’optimiser l'espace dans vos locaux grâce à la consolidation. Il est courant de dédier un serveur à une seule application. Si plusieurs applications n'utilisent qu'une petite quantité de puissance de traitement, l'administrateur réseau peut regrouper plusieurs machines en un seul serveur exécutant plusieurs environnements virtuels.

Pour les entreprises qui ont des centaines ou des milliers de serveurs, le besoin d'espace physique peut diminuer considérablement.

03. Une meilleure agilité

La virtualisation des serveurs permet aux entreprises de migrer une machine virtuelle d'un serveur physique à un autre parfois, sans même avoir d'interruption. Ainsi, avec ce mécanisme, vous pouvez être plus agiles, avoir une meilleure disponibilité, et assurer une meilleure redondance.

La redondance désigne l'exécution de la même application sur plusieurs serveurs. Il s'agit d'une mesure de sécurité - si un serveur crashe pour une raison quelconque, un autre serveur exécutant la même application peut prendre sa place quasi instantanément. Cela minimise les interruptions de service. Attention, cela va sans dire, il ne serait pas logique de construire deux serveurs virtuels exécutant la même application sur le même serveur physique. Si le serveur physique plante..., les deux serveurs virtuels tomberaient également.

pourquoi-virtualiser-serveur-agilite

La virtualisation vous offre la possibilité de modifier parfois sans interruption des ressources comme la mémoire vive (RAM), l'espace de stockage (disque), ou le nombre de processeurs (CPU). Dans la plupart des cas et en fonction de vos besoins métiers, la redondance de vos VM est une assurance pour offrir une expérience utilisateurs ou clients optimaux.

04. Un gain de performance

Cette agilité vous permet de gagner en performance : en optimisant vos ressources en fonction des besoins, il vous est plus simple de répartir les charges sur vos serveurs physiques. Vous pouvez ainsi préférer mettre vos applications gourmandes et/ou critiques sur des serveurs plus musclés, et réserver ceux qui le sont moins pour des applications moins consommatrices.

05. Des machines éphémères

Les VM offrent également à vos développeurs des environnements indépendants isolés dans lesquels ils peuvent tester de nouvelles applications ou systèmes d'exploitation. Plutôt que d'investir dans une nouvelle machine physique dédiée, vous pouvez allouer un serveur virtuel sur une machine existante.

pourquoi-virtualiser-serveur-machine-ephemere

Parce que chaque serveur virtuel est indépendant par rapport à tous les autres serveurs, les développeurs peuvent exécuter des actions sur les logiciels sans se soucier d'affecter d'autres applications. Une fois que vous n'en avez plus besoin, il est aisé de supprimer le serveur, en l'effaçant, et en ré-allouant vos ressources pour d'autres besoins.

06. Une sécurité renforcée

Cloisonner ses serveurs à volonté permet de réduire le risque de propagation d'une panne, ou d'une infection. Dans nombre de PME ou de TPE, il n'est pas rare de voir plusieurs outils (messagerie, serveur de fichier, intranet...) sur un même serveur. Si un utilisateur infecte sa messagerie, c'est alors tous les outils qui peuvent être infectés. La virtualisation offrira une meilleure isolation des services sur des machines virtuelles distinctes.

De plus, il sera plus facile de mettre en place un PRA (Plan de Reprise d'Activité) avec des machines virtuelles, par définition plus mobiles, et plus facile à dupliquer.

Vos sauvegardes peuvent être également plus simples, votre VM pouvant être assimilée à un gros fichier. Il est donc aisé d'en faire des copies à un instant T (snapshot), et d'en garder un historique avec une profondeur et une fréquence que vous définirez.

07. Finie la dépendance au serveur physique obsolescent

Autre avantage, vos serveurs ne sont pas éternels et ils finiront par devenirs obsolètes. Le passage d'un système à un autre pourra de plus s'avérer difficile.

Si vous disposez d'un serveur physique que vous souhaitez virtualiser, il existe des outils de migration pour déplacer un environnement physique sur un serveur virtuel.

pourquoi-virtualiser-serveur-migration

08. Des coûts de licences optimisés

Bien souvent, vous devez payer des licences par serveur, ou par processeur. Avec la virtualisation, les éditeurs ont souvent revu leur modèle d'affaires, et proposent des licences qui couvrent l'ensemble des VM présentes sur le serveur physique.

Pour résumer, la virtualisation est très pratique, rapide, sécurisant et permet d’optimiser vos coûts d’infrastructure à vous de jouer !


Vous projetez de passer votre système d'information dans le cloud, ou d'avoir recours à de l'infogérance ? N'hésitez pas à consulter notre page dédiée ou à télécharger gratuitement notre livre blanc : Cloud public, cloud privé, quelle solution d'hébergement pour votre entreprise :

Je télécharge le livre blanc