Le système d’information est le cœur battant d’une PME. Tous les services de l’entreprise dépendent directement de son bon fonctionnement. Le niveau de performance du système d’information influe ainsi fortement sur la productivité des équipes et rejaillit sur l’ensemble de l’activité. Sa gestion est une tâche cruciale pour laquelle se pose irrémédiablement la question de l’infogérance.

Alors, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

 

De l’importance de définir son besoin

Pour l’Insee, la catégorie des petites et moyennes entreprises (PME) “est constituée des entreprises qui occupent moins de 250 personnes et qui ont un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros”. Autant dire que le spectre est large ! En réalité, il y autant de PME que de besoins en matière de système d’information.

On comprend aisément qu’une entreprise de plus de 200 salariés répartis sur plusieurs sites n’aura pas les mêmes besoins qu’une société familiale qui compte une trentaine d’employés et rayonne dans une zone géographique restreinte. Dans la même idée, une start-up du secteur numérique et une grosse PME de transports auront également des exigences techniques diamétralement opposées.

Avant de prendre la moindre décision définitive quant à la gestion de son système d’information, il est donc recommandé de définir ses besoins avec précision. Dans cette optique, le calcul du TCO informatique (Total Cost of Ownership) de sa structure permet de bénéficier de données économiques concrètes et particulièrement éclairantes.

infogerance-pme-definir-besoins

Pour tout savoir sur ce qu’est le TCO informatique et comment le calculer, référez-vous à cet article : TCO Informatique : pourquoi est-il important de le calculer ?

Le calcul du TCO informatique peut être effectué en interne ou par une entreprise de services du numérique (ESN). Spécialisée dans ce type de prestation, elle propose également des services d’infogérance. La réalisation de cet “audit” lui permettra dans un second temps de proposer la prestation la plus adaptée aux besoins spécifiques de l’entreprise.

 

Quel type d’infogérance ?

Le principal avantage de l’infogérance informatique, c’est sa capacité à s’adapter aux besoins de chaque entreprise. La question n’est donc pas de savoir si l’infogérance est une bonne ou d’une mauvaise idée pour votre structure, mais plutôt de définir de quel service d’infogérance vous avez besoin.

Vous pouvez découvrir tous les avantages de l’infogérance dans cet article : Pourquoi sous-traiter son infogérance informatique ?

Pour savoir vers quels services vous tourner, il est nécessaire d’entrer plus en détail sur les différents types de prestations proposées.

Vous pouvez en prendre connaissance dans cet article : Infogérance informatique : définition.

infogerance-pme-type-infogerance

On peut cependant considérer qu’il existe deux grands types d’infogérance informatique : l’infogérance partielle et l’infogérance totale. L’infogérance partielle, comme son nom l’indique, ne consiste à externaliser qu’une partie de son système d’information. À contrario, une infogérance globale revient à confier l’ensemble de la gestion de son système d’information à un prestataire externe.

 


Vous avez très probablement intérêt à recourir à un service d’infogérance informatique pour le système d’information de votre PME. Reste maintenant, et c’est le plus compliqué, à définir pour quel service (parc informatique, hébergement, applications, processus métiers,...) et dans quelle proportion.

Vous projetez de passer votre système d'informations dans le cloud, ou d'avoir recours à de l'infogérance ? N'hésitez pas à télécharger gratuitement notre livre blanc : Cloud public, cloud privé, quelle solution d'hébergement pour votre entreprise : 

livre-blanc-hebergement-cloud-entreprise-LB1-DSI

Commentaires