L’infogérance informatique, c’est le fait de confier à un prestataire la gestion de tout ou partie de son système d’information.

Voilà pour la définition simple, basique. Pour autant, la notion d’infogérance informatique est très large et fait interagir de nombreux paramètres qu’il est nécessaire de prendre en compte. D’où la nécessité de la définir avec plus de justesse et de précision. C’est tout l’objet de cet article.

 

Externalisation ou infogérance ?

Dans le secteur informatique on utilise le terme d’infogérance pour parler d’externalisation ou de sous-traitance. Dans les faits, c’est pourtant la même chose puisque l’infogérance informatique consiste à confier à un prestataire externe la gestion de tout ou une partie de son système d’information (SI).

Ce prestataire, hyper-spécialisé, est classé dans la catégorie des entreprises de services du numérique (ESN) ou, selon l’ancienne appellation, sociétés de services en ingénierie informatique (SS2I ou SSII).

 

Le contrat d’infogérance informatique

Prestataire et clients sont liés par un contrat pluriannuel dont le montant est prévu sur une base forfaitaire. C’est ce contrat, et donc le fait de confier la gestion de son système d’information de manière pérenne à une société tierce, qui caractérise la notion de gérance et matérialise la collaboration.

Le contrat d’infogérance va également définir l’ensemble des services auxquels souscrit le client et qui seront assurés par le prestataire. Ce contrat doit présenter la matrice de rôles et responsabilités des parties

L’infogérance informatique ayant un rayon d’action très large, il est important que ce contrat définisse avec précision ce qui relève, ou non, des attributions du prestataire.

infogerance-informatique-definition-contrat

Les principaux services prévus par un contrat d’infogérance sont : le maintien en conditions opérationnelles du parc informatique, la surveillance et la sécurisation des systèmes et réseaux, une assistance et un support technique.

 

 

Les différentes possibilités d’infogérance

Logiquement, l’infogérance informatique s’est développée au rythme, soutenu, des avancées technologiques. Les besoins étant de plus en plus pointus et importants, les ESN ont élargi leurs compétences autant que leurs services. Il existe historiquement deux grands types d’infogérance.

  • L’infogérance partielle consiste à externaliser une partie du système d’information en ne confiant au prestataire qu’un ou plusieurs services ou qu’une partie des données.
  • L’infogérance globale consiste à externaliser l’intégralité du système d’information et donc à la fois les infrastructures techniques et les applications logicielles.

infogerance-informatique-definition-infogerance-globale-application-logiciel

Au fil du temps, ce sont néanmoins développées de nouvelles possibilités d’infogérance en fonction des besoins de chaque entreprise.

  • L’infogérance d’exploitation ou d’infrastructure consiste à externaliser uniquement la partie technique, à savoir la gestion du parc de serveurs informatiques et son hébergement.
  • L’infogérance applicative consiste à externaliser la gestion des logiciels et progiciels et éventuellement leurs développements.
  • Le BPO (Business Process Outsourcing) consiste à externaliser un ou plusieurs processus métier.

 


Si l’infogérance informatique n’a désormais plus de secret pour vous, la question est maintenant de savoir si cette solution est pertinente pour votre entreprise et/ou votre service informatique.

Vous souhaitez recevoir nos prochains conseils ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre blog !

abonner blog exodata

Commentaires