Plus de la moitié des entreprises françaises hébergent aujourd’hui leurs données dans le cloud. Une solution qui devrait être plébiscitée par 69% des entreprises d’ici la fin de l’année 2019 (source : Capital avec Management).

Si l’intérêt du cloud ne semble donc plus à démontrer, l’enjeu est désormais de choisir le meilleur cloud pour son entreprise. Voici quelques clefs :

 

Le cloud : Une solution adaptée aux besoins de l’entreprise

Le principal avantage du cloud computing, c’est d’offrir un large panel de solutions et une grande flexibilité permettant à chaque entreprise de souscrire un service adapté à ses besoins. Avant de souscrire à une offre, il est donc indispensable d’évaluer les besoins présents et futurs de son système d’information pour choisir celle qui y répondra le plus efficacement aujourd’hui et demain.

Cela peut s’avérer plus ou moins simple, selon la taille de l’entreprise, mais surtout selon le besoin d’intégration aux autres solutions I.T. utilisées. Tous les clouds publics (ou clouds industriels) proposent aujourd’hui des connecteurs aux solutions développées par les grands éditeurs du marché.

meilleur-cloud-pour-entreprise-connecteurs

En revanche, si vous utilisez des outils plus “confidentiels”, il conviendra d’étudier comment faire discuter vos solutions entre elles.

De nombreuses ESN (Entreprises de Services Numériques) se sont spécialisées sur ce créneau pour accompagner les entreprises dans leur transition vers le cloud.

 

Le cloud public pour démarrer rapidement 

Pour les TPE et PME ou pour les start-ups souvent à la recherche des solutions souples et évolutives rapidement, il peut sembler pertinent de s’orienter vers une offre de cloud public. Les données de l’entreprise sont alors hébergées sur des data-centers mutualisés. Celles-ci sont néanmoins parfaitement sécurisées et accessibles uniquement aux utilisateurs dont l’accès est autorisé.

Premier avantage du cloud public, il est relativement simple et rapide à mettre en place. Autre point fort, l’entreprise paye en fonction de son utilisation, notamment du nombre d’utilisateurs et de la quantité de données stockées, utilisées ou téléchargées. Ainsi, le cloud public s’adapte quasiment en temps réel à l’évolution des besoins de l’entreprise.

meilleur-cloud-pour-entreprise-demarrer-rapidement

Pour les entreprises de plus grande taille, lorsque les solutions de Cloud Public répondent bien à leurs besoins, leur direction informatique font appel à des représentants techniques et commerciaux de ces clouds industriels pour dimensionner au mieux les services à souscrire, et adapter le modèle d’affaire.

Il s’agit là de projets qui répondent à des enjeux stratégiques, qui durent généralement plusieurs mois, et qui doivent être accompagnés par des équipes d’AMOA expertes.

 

Le cloud privé pour une solution sur-mesure

Le cloud privé consiste à construire une infrastructure qui reprend les avantages du cloud public (scalabilité, libre service, mutualisation des ressources, mesure de la consommation par unité d’œuvre) pour les besoins d’une seule entreprise. Concrètement, ces serveurs peuvent être physiquement installés dans les locaux même de l’entreprise (on parle alors de “On-Premise”, ou “On-Prem” dans le jargon), ou dans un data-center spécialisé, qui réservera cette infrastructure pour la seule entreprise.

L’avantage du cloud privé est d’être une solution sur-mesure, qui offre la souplesse et l’évolutivité que réclame parfois les équipes opérationnelles. Vous pouvez construire votre architecture avec infiniment moins de contraintes qu’avec un fournisseur de Cloud Public. Naturellement, cette souplesse se paye.

meilleur-cloud-pour-entreprise-on-premise

Le deuxième avantage est que les solutions de cloud privé offrent par définition une visibilité moins importante. Cela convient parfaitement aux exigences des entreprises ayant des contraintes de confidentialité ou de protection des données élevées, voulant maîtriser la chaîne de sécurisation elles-mêmes.

Par essence également, ces clouds privés sont séparés physiquement des autres, limitant ainsi certains risques. Là aussi, cette protection se paye.

 

Le cloud hybride pour des besoins spécifiques

Il existe une troisième solution dont l’objectif est d’allier les avantages du cloud privé et du cloud public : le cloud hybride. Ce “mix” est judicieux pour les entreprises dont les besoins sont spécifiques ou complexes.

Les données sont hébergées sur différents types de clouds, selon leur sensibilité, et des connecteurs sont développés pour que chaque application ou que chaque utilisateur accède simplement à la bonne donnée et seulement à la bonne donnée, dans le bon environnement...

 


Retrouvez d’autres articles et conseils sur notre blog, là où vont ceux qui veulent devenir plus performants. Et, si vous souhaitez recevoir directement nos prochains conseils : N’hésitez pas à vous inscrire à notre blog !

abonner blog exodata

Commentaires