Retour

Exodata renforce son activité et sa présence en Nouvelle-Calédonie

Temps de lecture estimé : 12 minutes

Poursuivant son engagement à être toujours plus proches des entreprises locales, Exodata, pionnier de l’hébergement en data-center et en cloud-computing en outremerrenforce son activité et sa présence dans le Pacifique.

Nouvelle équipe commerciale, nouveau data-center, certification HDS, support 24/7, Exodata étend son portefeuille de services pour les entreprises Néo-Calédoniennes.

L'arrivée d'un nouveau responsable commercial régional, Jean-Marc Brécard, Calédonien d'origine, marque un nouveau tournant dans la croissance du groupe ultramarin dans cette collectivité d'outremer.

Fort de son expérience et de sa connaissance du tissu économique local, Jean-Marc Brécard a à cœur de répondre aux besoins croissants des entreprises Néo-Calédonniennes en matière d'informatique, d'infogérance, de développement d'applications métiers, et de cyberdéfence.

Un nouveau data-center local, pour répondre aux besoins des entreprises locales

Le groupe Réunionnais, présent également aux Antilles, en France métropolitaine, ainsi qu'à l'île Maurice, a engagé des investissements lourds (>500k€) pour renforcer ses infrastructures, et poursuivre sa stratégie de leader de l’Outremer en matière d’hébergement informatique, de cloud-computing, et d’infogérance. Ces investissements ont permis de déployer un nouveau data-center en Nouvelle-Calédonie sur une technologie de pointe, l’Hyperconvergence. Ce nouvel outil de production vient s’ajouter aux neuf autres déjà exploités par les équipes d’ingénieurs et de techniciens opérant en mode « Follow-the-Sun », c’est-à-dire 24h/24 sur des heures ouvrées.
Il permettra aux clients du Pacifique de bénéficier d’une infrastructure Cloud construite à l’état de l’art, ultra-sécurisée, avec une faible latence, et une bande passante locale.

Une certification Hébergement de données de Santé (HDS), pour les professionnels de santé Néo-Calédoniens

Particulièrement sensibles, les données de santé à caractère personnel doivent être hébergées en respectant des conditions de sécurité adaptées à leur criticité. Ces certifications et attestations de conformité témoignent de la solidité du système de management en place et de la maturité d’Exodata dans le management des services et de la sécurité de l’information, conditions indispensables pour répondre de façon optimale aux besoins des clients les plus exigeants.

Elles s’appliquent à l’ensemble de ses métiers d’Hébergeur d’Infrastructures & Hébergeur Infogéreur, soit l’ensemble des activités 1 à 6 du référentiel HDS. Exodata peut donc désormais proposer un hébergement de données de santé sur tous ses territoires, dont la Nouvelle-Calédonie.

« À travers ces nouvelles certifications délivrées par AFNOR Certification, Exodata adopte une démarche volontaire afin de répondre aux enjeux critiques de sécurité, de protection des données santé et de gestion des services. Nous étudions également plusieurs projets de croissance externe pour continuer à apporter la meilleure offre à nos clients ! », indique Julien Mauras, PDG du groupe Exodata.

« La certification HDS est une norme qui rejoint les plus hauts standards de sécurité déjà dictés par la norme internationale ISO 27001, en imposant l'obtention préalable de cette certification. Elle est par ailleurs fondée sur un double audit documentaire et sur site, avec renouvellement de l'audit chaque année ; il s’agit d’un véritable gage de qualité et de sécurité pour nos clients du monde de la Santé mais également pour tous les autres qui bénéficieront de cet engagement de service. », explique Maxime Raymond, RSSI du groupe Exodata en charge du projet HDS.

Un SOC, pour une surveillance accrue de la sécurité des systèmes d’information

Dans cette même logique, une offre de SOC (Security Operation Center) vient d'être lancée et permet aux entreprises du Pacifique de disposer d'une véritable tour de contrôle de leur système d'information. Ceux qui ont souscrit à ce service disposent d'un outil puissant pour identifier les éventuelles failles de sécurité ou vulnérabilités, prévoir, prévenir, détecter et réagir à tout type d’attaques ou d’intrusions dans les systèmes d’information, dans le but de mieux sécuriser le patrimoine informationnel des entreprises.

« Aujourd'hui, de plus en plus d'entreprises de Nouvelle-Calédonie migrent une partie de leur données sur le Cloud, et/ou ont des collaborateurs nomades dans des environnements informatiques éclectiques. Elles ont donc besoin d’un dispositif de contrôle de la sécurité des données dans le Cloud comme sur site. Nous sommes ravis de proposer aux entreprises de la Nouvelle-Calédonie, une plateforme permettant la supervision et l’administration de la cyberdéfence du système d'information grâce à nos outils de collecte, de corrélation d'événements et d'intervention à distance», souligne Jean-Marc Brécard, Business Developer d'Exodata Pacifique.

À propos d’Exodata  

Exodata est une Entreprise de Services du Numérique, dont l’activité est organisée autour de 5 métiers : le Cloud et les services managés, la cybersécurité, le développement d’applications métiers, le conseil autour de l’optimisation et la performance des Systèmes d'Information, et la formation. Créée en 2012, elle est implantée à la Réunion, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie, en Martinique, en Guadeloupe, à l'île Maurice et en France Métropolitaine. Exodata compte un peu plus d'une centaine de collaborateurs, certifiés, et triés sur le volet. Ils apportent un accompagnement de qualité à des entreprises de toutes tailles. Elle est certifiée ISO 27001, et Hébergeur de données de Santé. Elle opère ses data-centers en France, dans les DOM, en Amérique du Nord, en Europe de l’Est, et en Asie du Sud-Est. Elle est l’unique Managed Services Provider (MSP) à proposer un support 24h/24, 7j/7 depuis un environnement juridique français, grâce à son positionnement tout autour de la planète.

 

Communiqué de presse

Télécharger le Communiqué de Presse