9 mn
//
Transformation Digitale

La transition numérique aujourd'hui en entreprise

Retrouvez les 4 étapes clés à suivre pour réussir votre transformation digitale.

Aujourd’hui, la question n'est pas de savoir si le numérique apporte des avantages aux entreprises, mais plutôt comment elles font face à sa croissance rapide, qui impacte non seulement les ressources, les processus et les produits, mais surtout le comportement des consommateurs. Ce changement, aussi simple que révolutionnaire, a fait évoluer la façon dont les entreprises et les produits sont créés aujourd’hui.

 

Quelques définitions

L'utilisation des technologies afin d'améliorer fondamentalement les performances ou la portée des entreprises. La transformation digitale est le voyage d'une entreprise, à partir d'où elle se trouve vers ce qu'elle aspire à devenir numériquement. 

Le réalignement ou les nouveaux investissements réalisés dans des technologies et « business models » afin d'engager plus efficacement les clients à chaque point de contact du parcours digital. Un programme d'amélioration envers les Hommes, les processus, et les outils utilisés mis en avant avec le marketing digital pour maximiser le potentiel de contribution des technologies digitales et des médias.

 

L’élément déclencheur 
de la digitalisation interne de l’entreprise ?

Le dirigeant doit donner l’ordre de l’impulsion culturelle

Il doit éclairer la vision, communiquer et donner le cap et le sens de la transformation digitale au profit des enjeux stratégiques de l’entreprise.

Ainsi, il libère l’esprit entrepreneurial des collaborateurs au profit d’un positionnement stratégique porteur de sens pour le marché et les collaborateurs. On parle ainsi d’alignement interne-externe.

Poser concrètement le cadre de digitalisation et ses priorités et faire co-construire la «roadmap digitale».

transformation-numerique-entreprise

 

Une même vision

Les managers partagent ainsi à ce stade la même vision, les mêmes objectifs transversaux et le même «langage digital».

 

Ouverture du SI

Sous un angle technique, les premiers leviers clés sont l’ouverture du système d’information pour le rendre communicant, agile et omnicanal, et la réécriture d’applications au profit de la libération d’informations et de l'automatisation des opérations pour les partenaires et les clients.

 

Trois grandes catégories de facteurs sont déterminants

  • Les ressources informatiques
  • L’utilisation de ces ressources
  • Les profils formés au numérique

Les deux dernières catégories étant celles qui font la différence.

 

La digitalisation des échanges avec les clients et les fournisseurs

Un point essentiel pour les entreprises qui souhaitent s’engager dans le numérique.

  • Marketing numérique
  • Plateforme e-commerce
  • Paiements en ligne
  • Recours à un logiciel de gestion des opérations de backoffice et des relations clients
  • Stratégie Social Media, etc.

Les ressorts sont nombreux pour interagir avec les cibles d’acheteurs et les partenaires.

 

Des salariés formés et des profils agiles

C’est là le plus grand facteur de différenciation.

  • Bénéficier d’une main-d’œuvre digitalement habile permet d’optimiser l’usage des ressources techniques.
  • Bâtiments intelligents
  • Flottes de matériel connectés
  • Bases de données
  • Systèmes d’exploitation

Les profils formés au digital obtiennent des performances maximales des équipements, des systèmes et des chaînes de production

 

La formation, un moyen d’innover et d’être efficace

La fracture entre les secteurs économiques semble la plus évidente à cerner.

Mais, à l’intérieur de ces secteurs, toutes les entreprises ne sont pas au même niveau de transformation digitale.

Un troisième niveau de fracture est établi avec des lacunes au sein même d’une entreprise. La technologie n’a pas encore gagné l’ensemble des activités quotidiennes des entreprises.

Beaucoup mettent en avant un ou deux départements composés de « talents numériques ». Il faut désormais transformer l’ensemble des services.

Tout employé doit être à même de pouvoir apporter sa compétence numérique si l’entreprise veut opérer sa transition digitale.

transformation-numerique-entreprise-5-1

 

S'adapter au changement pour rester compétitif 

Qu’il s’agisse de s’adapter au changement pour rester compétitif ou de faire évoluer une activité, la transformation digitale de l’entreprise est devenue incontournable.

Cinq piliers déterminent les constituants fondamentaux de la transformation digitale. On parle de ruptures technologiques, culturelles, sociétales.

Qu’il s’agisse de SaaS, IaaS, PaaS, le Cloud est devenu depuis quelques années une nécessité pour les entreprises.

Selon une étude récente, sur 300 DSI interrogés, 55 % déclarent que leur société exploite au moins une solution Cloud.

Ces solutions complètement externalisées permettent de disposer de la puissance processeur, de capacités de stockage à des tarifs très faibles et de ne plus avoir à se préoccuper des coûts de maintenance qu’ils peuvent représenter lorsqu’ils sont en interne.

Aujourd’hui, nous pouvons externaliser parfaitement environ 90% du système d’information, les 10% restants peuvent concerner des données critiques ou des applications que la politique de l’entreprise n’accepte pas de transférer.

Avec un nombre d’utilisateurs actifs mensuellement faramineux (Facebook : 1,32 milliard, Twitter : 241 millions, LinkedIn : 187 millions, Instagram : 150 millions) et un taux d’utilisation par les internautes tout aussi impressionnant de 68 %, il devient
incontournable pour une société d’y être présente et active. Ces réseaux sont de nouveaux vecteurs de communication et de publicité pour les marques, mais surtout de business. 1 internaute sur 2 consulterait les réseaux sociaux pour se rassurer, s’informer, prendre la décision d’acheter.

Par ailleurs, ces réseaux sont maintenant un formidable outil pour capter de l’information sur vos clients, sur ce qu’ils pensent de vous. Ils peuvent vous servir aussi à recruter les talents de demain pour votre entreprise, à promouvoir votre marque employeur auprès de professionnels en quête de nouveaux challenges.

Par ailleurs, ces réseaux sont maintenant un formidable outil pour capter de l’information sur vos clients, sur ce qu’ils pensent de vous. Ils peuvent vous servir aussi à recruter les talents de demain pour votre entreprise, à promouvoir votre marque employeur auprès de professionnels en quête de nouveaux challenges.

 

Ces technologies sont en train de révolutionner les usages des particuliers

Ces plateformes vont de plus en plus loin dans les fonctionnalités proposées et dans l’expérience utilisateur.

Elles permettent d’acheter en ligne, mais elles sont en train de devenir un moyen de paiement offline avec l’arrivée de la fonction de paiement sans contact.

Ces technologies sont en train de révolutionner les usages des particuliers dans leur relation aux marques, dans leur comportement d’achat. Même dans la manière dont ils passent leur temps, puisque nous savons maintenant qu’un individu passe plus de temps devant son Smartphone que devant sa télé, 2h27 par jour contre 1h53 pour la télévision.

 

Les objets connectés sont partout

Ces technologies sont en train d’exploser, on estime que d’ici 2020 plus de 80 milliards de ces objets seront connectés à internet. Presque un quart des Français, 23 % en fait, dispose actuellement d’au moins un objet connecté à leur domicile . 23% dispose actuellement d’au moins un objet connecté à leur domicile.

Parmi les premières sociétés à s’être intéressées aux objets connectés, on retrouve les assureurs qui ont rapidement compris qu’ils pourraient proposer de nouveaux services à leurs assurés, facturables ou non. Les entreprises ont maintenant la possibilité de proposer à leurs clients de nouveaux produits ou services.

Le Big data se pratique dans le Cloud pour des questions évidentes de coûts, sans Cloud et à moins de s’adosser avec de gros moyens à des fournisseurs spécialisés, pas de Big data.

transformation-numerique-entreprise-2

 

Cette technologie, initialement inventée par les géants du Web comme Google et Facebook, pour les aider à gérer les volumes
démesurés de données de leurs milliards d’utilisateurs, est en train de devenir un nouvel eldorado pour les entreprises qui
souhaitent passer à l'ère du digital. La valeur de cette technologie provient en très grande partie des piliers technologiques précédents.

Toutes les données collectées au travers des technologies mobiles, des objets connectés, du CRM, du site de e-commerce et des réseaux sociaux, ne peuvent être pleinement exploitées et produire leur valeur qu’avec le Big data.

Cette valeur vient de votre meilleure connaissance de vos clients, de ses usages, et vous permet une meilleure segmentation, un ciblage plus fin, vous permettant d’adapter en temps réel votre message et votre mix marketing pour lui délivrer plus de valeur, mieux le fidéliser, lui vendre plus et plus efficacement.

 

Qui doit piloter la transformation digitale dans une entreprise ?

Ce qui est certain c'est que le service marketing et le service commercial jouent un rôle important dans le processus d'intégration des nouveaux outils qui amélioreront la relation client.

 

La transformation digitale modifie le quotidien d'une entreprise et de ses salariés

Avec l'intégration des nouvelles technologies. De nouveaux processus sont créés, de nouveaux outils sont introduits dans les services, etc. Les individus sont amenés notamment à évoluer et à se former.

 

L’avenir passe indéniablement par la digitalisation

Il ne s’agit plus pour les entreprises de suivre seulement la tendance mais de s’adapter au monde de demain. La plupart des entreprises sont organisées en unités opérationnelles avec des processus métiers qui répondent à leurs besoins.

transformation-numerique-entreprise-3

 

Cette organisation en silos laisse très peu de place pour des prises de décisions claires

comprises par les équipes et les collaborateurs. Une entreprise qui ne s’engage pas dans une transformation digitale, aussi bien en interne qu’en externe, compromet sérieusement son futur. Dans le secteur industriel, les entreprises prévoient d’investir plus de 900 milliards de dollars par an dans leur transformation digitale.

A l’heure de l’avènement de la Blockchain et de l’Intelligence Artificielle, il est inconcevable d’espérer survivre si une entreprise n’intègre pas le numérique dans son ADN.

 

Bénéficier d'une transformation digitale optimale

Voici 4 étapes clés à suivre pour bénéficier d’une transformation digitale optimale.

Définir ses besoins pour se fixer de nouveaux objectifs concrets

Vouloir se digitaliser peut vite devenir un casse-tête insurmontable pour une entreprise.

La première chose à faire pour que la démarche soit la plus fluide possible et contrôlable, est de fixer les besoins qui affèrent à l’entreprise. Les DSI sont aux avant-postes de cette transformation, étant les garants des composantes permettant aux données de transiter au sein de toute l’entreprise. Ils pourront, après avoir choisi les applications les plus adaptées pour modifier certaines tâches, apporter des bénéfices à l’entreprise.

 

La définition des besoins

En effet, certaines actions redondantes telles que la réduction de certains processus, l’entrée de données en double ou encore la diminution du nombre de tâches habituellement effectuées manuellement, sont autant de points à détecter dans la définition des besoins.

 

Optimiser les Systèmes d’Informations existants

Pour pouvoir gérer une transformation digitale, les différents systèmes informatiques de l’entreprise vont devoir être réunis sur une même plateforme avec différentes composantes.

Sachant qu’aucune entreprise ne peut démarrer de zéro, cette transformation va intégrer les différents outils de l’entreprise en prenant en compte son passé pour migrer vers une architecture plus moderne.

Cela permettra d’être plus connecté aux clients, aux fournisseurs et autres partenaires, et ainsi d’augmenter la visibilité au sein de l’entreprise sur les différentes lignes d’activités.

Les analyses seront effectuées non plus sur des données en repos, mais en temps réel sur des données en mouvement, grâce à une meilleure agilité et adaptabilité du SI.

transformation-numerique-entreprise-4

 

Une meilleure connaissance des outils au sein de l’entreprise

Auparavant, il était logique de séparer IT et métier.

Désormais, s’il n’y pas d’outils applicatifs, il n’y a pas de métier.

Par une connaissance globale des applications régissant le SI de l’entreprise, chaque collaborateur peut à tout moment être informé d’une situation ou d’un problème.

Il sera ainsi plus facile pour les différents métiers (marketing, vente, etc…) d’offrir une expérience client renforcée pour se démarquer de la concurrence.

Une formation en interne des talents de l’entreprise est fortement recommandée, pour que cette phase primordiale de la
transformation puisse, par la suite, faire émerger de nouveaux projets, services ou offres.

 

Co-innover pour une digitalisation évolutive

Le comportement des clients est si lié aux nouvelles innovations digitales qu’on ne peut définir à priori les attentes du futur.

Les cas d’utilisation et l’anticipation de scénarios d’applications ne peuvent pas être prédits à l’avance.

Co-innover semble être la meilleure des solutions si les entreprises et les fournisseurs informatiques décident d’affronter ensemble les défis existants et à venir. Une solution agile, plutôt qu’une solution clés en main apporte plus de flexibilité sur les besoins actuels et ceux à venir.

Si une entreprise ne veut pas avoir à se redigitaliser, elle doit penser à cet aspect. Cette co-innovation entre les entreprises et les fournisseurs informatiques peut également avoir comme bénéfice, d’anticiper de futurs besoins clients.

Il sera plus facile d’y répondre si on a privilégié des applications évolutives.

Et vous, où en êtes-vous dans votre transformation digitale ? A la recherche d'informations, n'hésitez pas à télécharger gratuitement notre contenu premium "La transformation numérique en entreprise aujourd'hui" :

Télécharger votre livre blanc