Pourquoi certaines entreprises, en majorité des PME, continuent-elles à émettre des réticences à externaliser leurs données dans le Cloud ? Le Cloud peut faire peur. Peur d’être dépossédé de ses données, peur de ne plus contrôler ses systèmes.

Il offre pourtant de réels avantages d’où il tire une croissance constante depuis plus de 10 ans. Décryptage...

 

Le Cloud ou Cloud computing : une réalité physique...

L’évolution des usages et des technologies nous a fait passer des systèmes Mainframe extrêmement puissants (pour l’époque 😊) des années 1960 aux architectures de type clients-serveurs des années 1980 après l’apparition du micro-ordinateur.

Se connecter à plusieurs utilisateurs sur un ordinateur plus puissant (le serveur) est progressivement devenu la norme... Il ne restait plus qu’à allonger la distance de connection et nous posions les bases du Cloud computing. L'essor du Web et des mobiles nous y a conduit en moins de 20 ans !

cloud-entreprise-realite-physique

Le Cloud computing, repris dans le langage courant sous le terme de “Cloud”, désigne donc l’ensemble des serveurs informatiques hébergés dans des datacenters situés partout dans le monde et qui répondent à ces 5 critères :

  • L’accès à ces ressources doit être en libre service, à la demande
  • L’accès à ces ressources est partageable largement à plusieurs utilisateurs, via un réseau étendu (WAN ou WEB)
  • Les ressources (physiques notamment) sont mutualisées (serveurs, alimentation, éléments actifs de réseaux…)
  • Les ressources sont très élastiques rapidement (CPU, RAM, BP, Disque) parce qu’elles sont provisionnées en amont par le fournisseur.
  • Les services sont mesurés selon des unités d'œuvres précises pour la facturation : Users, CPU, RAM, BP, Disque...

 

Cette désignation Cloud revêt donc bien une réalité physique. Vos données ne sont pas stockées dans des nuages mais bien sur des machines !

La question peut être parfois de savoir où, comme nous invite à le faire le RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données (NDLR : notre recommandation serait de vous encourager à toujours le demander, indépendamment du RG !).

 

… Pour des bénéfices reconnus

De la ressource machine pure à l’usage d’un logiciel hébergé dans le Cloud, il existe une gamme complète de services accessibles.

cloud-entreprise-benefices-reconnus

Quel que soit l’usage vers lequel vous vous tournez, il s’agit toujours d’exploiter à distance un serveur généralement de dernière génération qui vous offre une puissance de calcul et de stockage, voire un niveau de sécurité qui n’étaient pas à la portée de toutes les PME, il y a encore quelques années !

 

1. Une simplicité d’usage

Il faut retenir que le Cloud est d’abord d’une grande simplicité d’usage. Un terminal et une connexion internet vous suffiront pour vous connecter à vos serveurs. Bien accompagné, vous disposerez de vos machines en quelques heures.

Ce temps est à mettre en perspective des semaines nécessaires pour disposer d’un serveur opérationnel hébergé dans vos locaux, dit serveur OnPremise ou OnPrem.

 

2. Une meilleure protection physique et logique de vos données

Les serveurs déployés dans le Cloud sont toujours hébergés dans des datacenters. Ces derniers présentent six caractéristiques fondamentales qui permettent une protection optimale physique et logique de vos données

De part la mutualisation des ressources évoquées ci-dessus, les fournisseurs de Cloud investissent souvent sensiblement plus en matière de sécurité que ne le font, voire que ne pourraient le faire, bon nombre d’entreprises.

cloud-entreprise-protection

En effet, aucun fournisseur ne pourrait se permettre de laisser entrer le moindre loup dans sa bergerie, au risque de détruire définitivement son capital confiance.

Or la confiance étant la condition indispensable pour que les clients leur confient leurs données, les fournisseurs de Cloud investissent lourdement dans les solutions de sécurité physiques et logiques.

 

3. Un accès à vos données simplifié pour vous et vos collaborateurs via le réseau

La localisation des datacenters est choisie pour qu’ils aient accès aux coeurs de réseau des opérateurs télécoms de leur région. Les datacenters sont conçus pour garantir une neutralité d’accès. Les serveurs peuvent ainsi s’interconnecter avec l’ensemble des opérateurs (on parle de connectivité multi-opérateur). Ainsi, quelque soit le FAI (Fournisseur d’Accès Internet) que vous avez retenu pour votre PME, vous pourrez toujours accéder à votre serveur Cloud !

Les arrivées télécoms sont redondées et réparties sur différentes “Meet-Me-Room” (local technique où arrive toutes les fibres et câbles de cuivre) pour garantir la fluidité des échanges de données. Pour des besoins plus gourmands en bande passante ou pour des questions de sensibilité, il est également possible de déployer des liens dédiés spécialement pour votre infrastructure, Naturellement, ces liens ont un coût qui peut chiffrer très vite selon leur dimensionnement.

 

4. Une optimisation dynamique des coûts

Opter pour un hébergement Cloud vous permet d’ajuster la puissance de vos serveurs (autrement appelé « compute ») et votre volume de stockage à vos stricts besoins. Lorsque vous faites le choix d’acheter un serveur, il est normal que pendant les premiers temps, vous n'exploitiez qu’une partie de ses capacités.

Vous l’avez acheté justement en prévision des montées en charge futures. Pendant ce temps, une grande partie des capacités est donc “gaspillée”. Vous n’atteignez légitimement le point de rentabilité qu’après quelques temps avant de vous retrouver à nouveau en limite de capacité et/ou de puissance, et vous devez alors réinvestir…

cloud-entreprise-optimisation-dynamique

Opter pour un serveur Cloud vous permet de faire porter cet investissement par votre fournisseur de cloud. Celui-ci dont c’est le cœur de métier ne vous mettra à disposition que la ressource dont vous avez besoin.

Et quand il vous faudra plus, il vous donnera quasi-instantanément plus. À l’inverse, quand vous aurez besoin de moins de ressources, vous pouvez également le demander, ce qui est impossible avec vos serveurs physiques, que vous ne pouvez rendre au vendeur.

 


Simplicité, contrôle et agilité caractérisent donc l’usage de serveurs Cloud. Une étude préalable vous permettra de définir avec votre infogéreur les meilleurs options à retenir au regard de votre métier et de vos usages.

Et, si vous souhaitez recevoir directement nos prochains conseils : N’hésitez pas à vous inscrire à notre blog !

abonner blog exodata

Commentaires