Retour

Bien évaluer votre cyberdéfense avec le Security Configuration Assessment

Temps de lecture estimé : 18 minutes

Les risques liés à la confidentialité et à la sécurité des données auxquels doivent faire face les entreprises sont multiples. Il s’agit notamment de la cyberattaque qui intègre toute forme de malveillance électronique effectuée à l’aide des technologies informatiques et de télécommunication.

Les systèmes informatiques les plus sécurisés privilégient le Security Configuration Assessment ou SCA pour identifier les attaques, répondre aux menaces et réduire leur surface de vulnérabilité face aux attaques. C’est quoi le Security Configuration Assessment et que faut-il savoir à propos ?

01. Le SCA ou SC Assessment, c’est quoi concrètement ?
02. Quelle est son utilité ?
03. L’importance d’implémenter le SC Assessment pour une meilleure cyberdéfense
04. Le lien entre le SOC (Security Operation Center) et le SC Assessment
05. Relation entre SOC, le CIS, le SCA et le Security Hardening
06. Les avantages du SC Assessment dans une stratégie cyberdéfense

01. Le SCA ou SC Assessment, c’est quoi concrètement ?

Security-configuration-assessment

L'évaluation de la configuration de la sécurité, en français, est un élément essentiel d’un programme complet de gestion des vulnérabilités. Il s’agit d’une procédure de cybersécurité, tel qu'un pentest, consistant à améliorer la stratégie de sécurité d’une organisation en évaluant la configuration du système associé pour réduire sa vulnérabilité. C'est un service permettant d’effectuer rapidement l’évaluation de la configuration des actifs informatiques et de suivre de manière centralisée l’état de conformité de tous vos actifs sur la base des repères de durcissement. Il peut être ainsi utile pour repérer les "misconfigurations" exposant votre système à certains risques. Ce processus est employé au sein des équipes "Security Operation Center".

Le paramètre de configuration de la sécurité est un élément de la cybersécurité d’un logiciel pouvant être modifié à travers le logiciel lui-même. Par exemple, un système d’exploitation offrant des listes de contrôle d’accès qui définissent les utilisateurs ou une application offrant un paramètre pour activer ou désactiver le cryptage des données sensibles stockées par l’application. Une vulnérabilité de configuration de sécurité implique l’utilisation de paramètres de sécurité mal configurés qui peuvent avoir un impact négatif sur la sécurité du logiciel. Un bon programme de configuration de la sécurité empêcherait l’exploitation de telles vulnérabilités par un attaquant, en procédant régulièrement au scan de vulnérabilité du système général.

02. Quelle est son utilité ?

L’un des moyens les plus sûrs d’éviter que les logiciels soient compromis est de les sécuriser en réduisant leur surface de vulnérabilité. Ce processus est connu sous le nom de durcissement informatique, et l’évaluation de la configuration, comme tout pentest, est le moyen le plus efficace de déterminer les points sur lesquels le durcissement informatique des hôtes peut être optimisé. Ainsi, ce programme effectue des analyses à travers des scans de vulnérabilité en utilisant des fichiers de stratégie comme modèles pour découvrir les expositions ou les erreurs de configuration des hôtes surveillés.

Par exemple, il déterminera s’il est nécessaire de changer les mots de passe par défaut, de supprimer les logiciels inutiles, les noms d’utilisateur ou les identifiants inutiles, et de désactiver ou supprimer les services inutiles. De ce fait, le système est protégé contre les attaques éventuelles qui pourraient exploiter ces failles pour nuire à l’efficacité dudit logiciel.

03. L’importance d’implémenter le SC Assessment pour une meilleure cyberdéfense

Ce programme est indispensable dans votre système car il permet de :

Auditer vos systèmes existants

Réalisez un audit complet de votre technologie existante. Utilisez des tests de pénétration, des analyses de vulnérabilité, la gestion de la configuration et d’autres outils d’audit de la sécurité pour trouver les failles du système ainsi que les "misconfigurations", et établir un ordre de priorité pour les corrections.

Créer une stratégie pour le renforcement des systèmes

Vous n’avez pas besoin de renforcer tous vos systèmes en même temps. Créez plutôt une stratégie et un plan basés sur les risques identifiés dans votre écosystème technologique, et utilisez une approche progressive pour remédier aux failles les plus importantes afin de mieux contrer les cyberattaques.

Renforcer les serveurs

  • Placez tous les serveurs dans un centre de données sécurisé ;
  • Ne testez jamais le durcissement sur des serveurs de production ;
  • Durcissez toujours les serveurs avant de les connecter à l’Internet ou à des réseaux externes ;
  • Évitez d’installer des logiciels inutiles sur un serveur ;
  • Séparez les serveurs de manière appropriée ;
  • Assurez-vous que les partages super-utilisateur et administratif sont correctement configurés et que les droits et l’accès sont limités conformément au principe du moindre privilège.

Renforcement des applications

  • Supprimez tous les composants ou fonctions dont vous n’avez pas besoin ;
  • Limitez l’accès aux applications en fonction des rôles et du contexte des utilisateurs (par exemple avec le contrôle des applications) ;
  • Supprimez tous les fichiers d’exemple et les mots de passe par défaut. Les mots de passe des applications doivent ensuite être gérés via une solution de gestion des mots de passe des applications/des mots de passe privilégiés, qui applique les meilleures pratiques en matière de mots de passe (rotation des mots de passe, longueur, etc.). Le renforcement des applications doit également comprendre l’inspection des intégrations avec d’autres applications et systèmes, et la suppression ou la réduction des composants d’intégration et des privilèges inutiles.

Durcissement des bases de données

  • Créez des restrictions d’administration, en contrôlant par exemple l’accès privilégié sur ce que les utilisateurs peuvent faire dans une base de données ;
  • Activez la vérification des nœuds pour vérifier les applications et les utilisateurs ;
  • Cryptez les informations de la base de données, tant en transit qu’au repos ; appliquez des mots de passe sécurisés ;
  • Introduisez des privilèges de contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC) ;
  • Supprimez les comptes inutilisés.

04. Le lien entre le SOC (Security Operation Center) et le SC Assessment

Le s’agit d’un groupement d’individu et/ou de matériel informatique qui gère le service cloud. Ils détectent les attaques par son biais pour la neutraliser. Il assure le lien et l’aspect fonctionnel de l'assessment mis en place pour gérer et contrer les attaques éventuelles.

05. Relation entre SOC, le CIS, le SCA et le Security Hardening

Tout un système est mis en place pour garantir la sécurité des actifs informatiques ainsi que les logiciels qu’il habite. De la Security Operator System, ou CIS, le fameux configuration assessment en question ici, en passant par le Security Hardening, tous sont des techniques de cyber-défense qui se complètent.

Le Security Hardering est justement la fonctionnalité que donne l'SC Assessment à travers le durcissement. Le durcissement des systèmes est un ensemble d’outils, de techniques et de bonnes pratiques visant à réduire la vulnérabilité des applications technologiques, des systèmes, des infrastructures, des microprogrammes et d’autres domaines. L’objectif du durcissement des systèmes est de réduire le risque de sécurité en éliminant les vecteurs d’attaque potentiels et en condensant la surface d’attaque du système. Ceci se fait en supprimant les programmes superflus, les fonctions des comptes : toute chose qui correspond justement au rôle du SC Assessment. Les attaquants et les logiciels malveillants ont moins de possibilités de prendre pied dans votre écosystème informatique.
Le SOC est le centre de contrôle d’un programme d’intégrant un SC Assessment. C’est un ensemble de personne(s) et d’équipement informatique qui coordonne les actions liées à la sécurité informatique de votre société. Ils détectent et neutralisent les attaques informatiques en se servant principalement du SC Assessment comme outil.

Security Operation Center pour la cybersécurité

06. Les avantages du SC Assessment dans une stratégie cyberdéfense

Le durcissement des systèmes exige des efforts constants, mais cette diligence portera ses fruits de manière substantielle dans l’ensemble de votre organisation par le biais des éléments suivants :

  • Une fonctionnalité accrue du système : Comme il y a moins de programmes et moins de fonctionnalités, il y a moins de risques de problèmes opérationnels, de mauvaises configurations, d’incompatibilités et de compromis.
  • Une sécurité nettement améliorée : Une surface d’attaque réduite se traduit par une diminution du risque de violation des données, d’accès non autorisé, de piratage des systèmes ou de logiciels malveillants.
  • Conformité et audibilité simplifiées : Un nombre réduit de programmes et de comptes, associé à un environnement moins complexe, signifie que l’audit de l’environnement sera généralement plus transparent et plus simple.