Ce que nous avons fait
chez nos clients

image-charrette-intro

À propos du projet

La Réunionnaise du Rhum, anciennement Quartier Français Spiritueux, est détenue par un groupement d’actionnaire dont fait partie le groupe Chatel, depuis maintenant trois ans. Elle est le leader du Rhum à La Réunion.

Pour répondre au besoin de transformation de son système d'information, La Réunionnaise du Rhum, leader de la production de rhum dans l'Océan Indien, a confié a Exodata la virtualisation, l'externalisation, et l'infogérance complète de son S.I., et ce à une étape des plus sensibles de réorganisation-acquisition-cession du groupe. La Réunionnaise du Rhum a été le tout premier client du groupe Exodata.

Project Information

  • Client: Réunionnaise du Rhum
  • Secteur: Distribution
  • Prestations: Infogérance complète du S.I
  • Website: www.rhum-charrette.com/
besoin

De la nécessité d'avoir un système d'information always-on

Tout l’enjeu est de s’assurer que le système d’information soit toujours à disposition des équipes à toute heure de la journée. La société n’étant pas dans une étape de sa vie la plus stable avec cette période de cession, des enjeux importants se jouent :

  • Changement de S.I
  • Séparation du réseau informatique du réseau historique
  • Sécurisation de la migration
  • Structuration par activité
  • Maintien des conditions opérationnelles
  • Migration des utilisateurs sur le nouveau S.I ...
methodologie-eprouvee

Une démarche à l'écoute des besoins

"Cela a été étonnamment fluide. Une équipe hyper compétente, un savoir-faire pointu, une méthodologie robuste et documentée... Tout pour être serein." précise Teddy Morel, Responsable Informatique Réunionnaise du Rhum

Après une panne sévère qui a occasionné plus de 15 jours d'interruption, avec les impacts business qu'on peut imaginer, le groupe, sous l'impulsion de Teddy, décide d'engager une démarche de sécurisation de son système d'information. Il profite de la cession pour externaliser son infrastructure, afin de bénéficier de tous les avantages d'un hébergement industriel, et des services managés de qualité associés.

L'objectif est d'avoir un site :

  • Sûr et sécurisé
  • Avec une alimentation électrique redondée
  • Un système de refroidissement performant
  • Une connectivité optimale
  • Supervisé et managé en 24/7/365
choix-raisonne

Pouvoir dormir sur ses deux oreilles ...

Exodata a assuré la migration du S.I., c’est-à-dire l'externalisation de tous les serveurs sur ses data-centers, en un week-end. L'avantage, au delà de s'appuyer sur le savoir d'experts reconnus, est de passer d'un mode d'investissement (Capex), en mode d'abonnement (Opex).

En tout, ce sont pas moins de 27 VMs, des applications métiers sensibles, les bases de données et les outils bureautiques qui ont été migrés, et qui sont maintenant supervisés en 24/7 par les équipes d'Exodata.

« Cela a été étonnamment fluide, la transition s’est faite sur un week-end et aucune donnée n’a été perdue. Cela a été une expérience formidable et rassurante. Aucune crainte, puisque les démarches de sécurité avaient été suivies à la lettre » précise Teddy Morel.

belle-perspective

  • 8 Millions de litres écoulés /par an
  • 2 sites industriels
  • 1 site de stockage
  • + de 100 collaborateurs
  • CA : 30 millions d'euros

teddy_morel

Teddy Morel

Responsable Informatique à RdR

« Le constat aujourd'hui est qu'au quotidien, j'arrive à dormir à nouveau la nuit, rajoute-t-il en souriant. Ça fait du bien. Cela m'a apporté un sacré confort de me dire que maintenant nos serveurs sont vraiment sécurisés, je peux maintenant me concentrer sur mon métier, sur celui de mes collaborateurs, sur les usages et les besoins de nos services. Je n'ai plus à maintenir mes serveurs d'un point de vue physique, et ne me concentre que sur les tâches à forte valeur ajoutée. Nos collaborateurs sont entièrement satisfaits et le confort d'utilisation, la disponibilité des services, la qualité et la réactivité du support sont devenus pour eux un standard au quotidien, ce qui impose une constance en matière de niveau de service. », conclut-il.

En savoir plus